HYPERLINK « http://www.leprophete.fr/2012/01/31/le-g%C3%A9n%C3%A9ral-kabiligi-gratien-gagne-contre-le-minist%C3%A8re-fran%C3%A7ais-de-l-int%C3%A9rieur/ » l « permalink » o « Lien permanent vers Le Général Kabiligi Gratien gagne contre le ministère français de l’intérieur. » Le Général Kabiligi Gratien gagne contre le ministère français de l’intérieur.

Le Conseil d’Etat a donné tort jeudi au ministère de l’Intérieur français, qui refuse de délivrer un visa à Gratien Kabiligi, général des anciennes Forces armées rwandaises acquitté en 2008 par le Tribunal international d’Arusha.

Le ministère de l’Intérieur avait demandé le 8 septembre 2011 à la plus haute juridiction française de « casser » l’ordonnance du 23 août 2011 du tribunal administratif de Nantes, qui sanctionnait le refus du ministère de l’Intérieur d’accorder un visa long séjour à Gratien Kabiligi.

« Le ministère de l’Intérieur n’est pas fondé à demander l’annulation de l’ordonnance attaquée », a tranché le Conseil d’Etat. Le juge de Nantes, précise la décision, n’a « pas excédé son office, n’a commis ni erreur de fait, ni dénaturation des pièces du dossier qui lui était soumis ».

A deux reprises, le tribunal de Nantes a émis des « doutes sérieux quant à la légalité de la décision » du ministre, qui méconnaît selon lui la Convention européenne des droits de l’homme et la Convention internationale des droits de l’enfant en refusant à M. Kabiligi le droit de rejoindre sa famille.

Arrivée en France en juin 2008 avec leurs deux filles, sa femme y a obtenu la nationalité. « Arrêté à Nairobi en juillet 1997et remis au TPIR, [M. Kabiligi] a été acquitté de l’intégralité des charges pesant contre lui par une décision définitive de ce tribunal du 18 décembre 2008 et  il a été remis immédiatement en liberté après plus de onze ans de détention en Tanzanie », rappelle le Conseil d’Etat.

Le Rwandais, logé depuis par le TPIR dans une « maison sécurisée » à Arusha, s’est vu systématiquement refuser sa demande de visa. Et pour la quatrième fois, le ministère de l’Intérieur vient de se voir sanctionner par une décision administrative, cette fois sans appel.

Pour motiver son dernier refus, le 30 novembre, le ministère a réitéré ne pas pouvoir donner « une suite favorable à la demande de visa long séjour [de M. Kabiligi] en raison de liens étroits avec une organisation militaire extrémiste engagée dans des actions violentes au sein de laquelle il a eu des responsabilités ».

« Le ministère de l’Intérieur peut prendre la même décision indéfiniment, et ni le tribunal administratif de Nantes ni le Conseil d’Etat ne peuvent lui imposer le sens de sa décision. Mais en général, il finit par s’incliner, indiquait à l’agence Hirondelle l’avocat de M. Kabiligi, Me Louis Boré, après l’audience tenue le 12 janvier au Conseil d’Etat.

Deux autres acquittés du TPIR, les anciens maires Ignace Bagilishema et Jean Mpambara, ont pourtant été déjà été accueillis par la France.

source: France-Rwanda 

Rambo Vital (mardi, 31 janvier 2012 08:20)

Rwemalika Theoneste komanyoko ! Niko wa kabwa we k`agasega nta n`agasoni ugira muri ako gasarani kawe ngo ni agatwe ???Wa gacucu we urahekenyera amenyo intwari rudasumbwa general Kabiligi Gratien wibwira ko hari icyo wamutwara wowe w`akabwa gusa ? N`inyenzi shobuja zarananinwe nkanswe umusega nkawe ! Puuuu…komeza ubwejagure gusa havuze sogokuru wangabiye kibamba.You are very stupid !!!

KABAREBE J. (mardi, 31 janvier 2012 08:19)

Bravo Musemakweli, najyaga mbona ibisheshe b’iyi idiot kuri forums nyinshi nkayoberwa, nkagirango ni ba bana bo muri AERG/GAERG bogejwe ubwonko bagahabwa igitambaro cy’umukara cyo kwipfuka mu maso, none rwose urakoze cyane kumushyira hanze !

Abarya-nkuna niko bamera, mumwihorere, umuzimu wa murumuna we ntazawukira!

Abaturage basabwa gutema insina mu Mujyi wa Muhanga (mardi, 31 janvier 2012 08:15)

GAHUNDA YA KAGAME YO GUKENESHA ABANYARWANDA IRIMOGUSHYIRWA MU BIKORWA KUBURU BWIHUSE. NIMWISOMERE IBIKURUKIRA.

Abaturage basabwa gutema insina mu Mujyi wa Muhanga

Yanditswe kuya 31-01-2012 – Saa 07:05′ na Gaspard Gasarasi

Abaturage batuye mu Mujyi wa Muhanga bongeye gusabwa gutema insima zibakikije bitewe n’impamvu zirimo : kuba zitagitanga umusaruro, zishobora kwihishamo ibisambo n’abagizi ba nabi no kuba zitaberanye n’Umujyi.

Ibyo bakaba babisabwa na Uhagaze François, Umuyobozi w’Akarere Wungirije ushinzwe Ubukungu, Imari n’Amajyambere ku wa 25 Mutarama 2012, wavuze ko usibye kuba nta musaruro insina zo mu Mujyi wa Muhanga zigaragaza, zishobora no kuba indiri y’ibisambo n’abagizi ba nabi.

Uhagaze François yihanangirije abaturage ababwira ko abatazazitema n’abaguma kwinangira kuzikuraho bashobora kuzajya bishyura abazaza kuzibatemera, kuko banze gukurikiza ayo mabwiriza.

Ibyo byashimangiwe na Mutakwasuku Yvonne Umuyobozi w’Akarere ka Muhanga, wabwiye abaturage ko iyo abashyitsi bakuru baje i Muhanga bibaza icyo abanyamuhanga bapfundikisha inkono kindi kitari amakoma bishatse kuvuga ko banenga kuba izo nsina zikinyanyagiye mu Mujyi, bityo bakaba basabwa kuzivanaho.

Ikindi ni uko kuvana insina mu Mujyi bwavuzwe kenshi ariko nk’uko abaturage bamwe babitangarije ikinyamakuru Izuba Rirashe, usanga bavuga ko zifite umusaruro, ndetse bamwe bakaba bararahiye kuzitema dore ko kuri bo, nta mwanda ziteye kandi ntizibabangamiye.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :