ISHEMA PARTY : Notre fructueuse visite en Australie.

ISHEMA PARTY : Notre fructueuse visite en Australie.

20151111_022433

LE CANDIDAT DU PARTI ISHEMA AUX ELECTIONS RWANDAISES DE 2017 TERMINE SA TOURNÉE AUSTRALIENNE

Le Parti Ishema a pris une décision sans recul : rentrer au Rwanda pour travailler main dans la main avec tous les Rwandais, pour déraciner le pouvoir dictatorial de Kagame, et restaurer l’Etat de droit. La situation sociopolitique du pays comporte une urgence non ajournable : combattre  le mensonge institutionnalisé ; le terrorisme érigé en système de gouvernement  ; l’accaparement des biens du pays par une clique criminelle sans scrupule ; le développement séparé (apartheid) entre les Rwandais sur critères ethniques et le lieu de naissance etc. Avec détermination, le Parti Ishema a fait de la lutte contre cette dictature impitoyable sa priorité. Pour ce faire, le Parti Ishema s’est fixé la date du 28 janvier comme jour J pour sa rentrée au Rwanda.

1. Préparation de la rentrée au Rwanda.

20151114_105345

Dans le cadre de cette imminente rentrée au Rwanda, le Parti Ishema porte sur son agenda de multiples visites aux quatre coins du monde pour un double objectif :

*Rencontrer la diaspora rwandaise pour un échange sur la situation du pays et les solutions à envisager .

*Concertation avec les acteurs clés de la politique internationale intéressés par  la stabilisation politique du Rwanda et de la région des Grands Lacs.

C’est dans ce cadre que les visites et rencontres à haut niveau ont eu lieu avec l’Union Européenne (juin) ; le Royaume Uni (août) ; les États-Unis (octobre) et l’Australie (novembre). Le travail de concertation internationale est long, laborieux et demande beaucoup de soutiens.

Dans ces concertations, nous insistons sur les points principaux de la crise politique rwandaise  provoquée par les  agissements du régime de terreur et dictatorial imposé par la mafia (Agatsiko) du FPR.

2. Visite en Australie.

20151111_071917

Dans notre visite du 11au 23 en Australie, un échange fructueux avec les hautes autorités du pays a été focalisés sur cinq points.

(1)Au même titre que l’Australie, le Rwanda est membre du Commonwealth, formé par les anciennes colonies britanniques. Cette organisation repose sur des idéaux clairs en faveur de la démocratie et des droits humains. Malheureusement, le pouvoir rwandais agit de façon répétitive en flagrante violation des principes fondamentaux du Commonwealth dont il est membre depuis 2009.

(2)L’Australie fut partie prenante de la force de maintien de la paix au Rwanda en 1994. Le contingent australien fut témoin du massacre des refugiés de Kibeho, massacre porté à terme par le Colonel Fred Ibingira, sous les ordres du général Paul Kagame, et qui se solda par 8000 tués , tous civils. Les militaires formant ce contingent australien ont eu le courage de dénoncer ces crimes de guerre et de maintenir active la mémoire de ces victimes innocentes.

(3)L’Australie offrit une terre d’accueil à  environ 19 milles familles de  refugiés rwandais fuyant la barbarie du FPR. Ces Rwandais ont pu, au bout d’un calvaire atroce, retrouver en l’Australie une terre de paix.

(4)L’Australie collabore au développement du Rwanda par des bourses octroyées à la jeunesse rwandaise, principalement dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage.

(5)Le peuple australien, connaisseur des crimes du régime du FPR, a marqué ses distances avec la dictature de Kigali. Pour cela, le gouvernement australien s’est opposé à l’ouverture d’une ambassade rwandaise sur son sol. De ce fait il a mis un frein à l’insécurité que la diplomatie belliciste de Kagame sème sur son passage à la poursuite des opposants réels et imaginaires.

20151120_025734

Les autorités australienne se sont montrées réceptives et partagent nos inquiétudes. Elles se sont engagés à :

*La plaidoirie sur le déficit criant en matière des droits humains et des libertés violés constamment per le FPR.

*Soutien et appui en vue du changement pacifique au Rwanda.

*Implication pour une tenue d ‘  élections libres et pacifiques  en 2017.

 

3. Échange avec la Diaspora rwandaise vivant en Australie.

Les échanges avec les Rwandais vivant sur le sol australien, surtout dans les villes de Sydney et Perth, ont permis un dialogue de convergences sur les point suivants :

*Il est temps de mettre fin à la dictature du FPR et de rétablir la souveraineté du peuple  rwandais.

20151121_100126

*Les 2 mandats constitutionnels du président Kagame prennent fin en 2017. L’ordre constitutionnel et l’alternance politiques sont les bases d’une stabilité politique durable.

*Les tentatives d’une revision  constitutionnelle taillée sur les mesures d’un individu en la personne de Kagame portent les germes d’une instabilité aux dimensions imprévisibles.

*L’alternance et les élections de 2017 constituent une exigence non négociable.

L’objectif du Parti Ishema de pacifier  la scène politique rwandaise ne peut être atteint  sans la participation de tous les rwandais, de l’intérieur comme de l’extérieur.

La politique extérieur belliciste du régime de Kigali préoccupe à l’extrême. Plus particulièrement, l’agression flagrante contre le voisin Burundi doit s’arrêter sans délai.

20151111_072858

Remerciements.

Nos remerciements sincères vont à tous les militants et sympathisants d’Australie, particulièrement à ceux et celles de Sydney et Perth.  Le pire soutien à la dictature c’est l’indifférence, la peur et la résignation. La cause du Rwanda et des Rwandais est nôtre.

Ensemble nous vaincrons.

Vive le Rwanda

Vive la démocratie

Vive le peuple amis d’Australie.

One thought on “ISHEMA PARTY : Notre fructueuse visite en Australie.

  1. We don’t condemn or criticize shradh but we suggest that take care of your parents when they, alive give full respect to them. If your parents are may adopt childless parents Matra Devo Bhava Pitra Devo Bhava is a campaign to spread this concept that every Mother and Father are our live replicable of Godess & God.
    The old parents could not be loved & Respected when alive but loved & respected after death by offering their SHRADH. Only because of the fear that fault may not be placed in the worse cope. It is not with everyone but mostly people can crave the meaning of SHRADH as such.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.