Rwanda : REVOLISIYO YA RUBANDA IRATUTUMBA… (Igice cya 1)

Rwanda : REVOLISIYO YA RUBANDA IRATUTUMBA… (Igice cya 1)

I.IBYICIRO BIBIRI by’ABENEGIHUGU BAHANGANYE BYAMENYEKANYE 

1.Uko ndiho mbyerekwa muri iki gihe, Revolisiyo ya rubanda yatangiye mu Rwanda, nta gihe kinini isigaje ngo isandare hanze isi yose ibibone. Amakuru dufite ni uko amatsinda anyuranye y’abaturage b’abasivili, mu gisilikari ndetse no mu gipolisi, akomeje kwijujutira AKARENGANE kagirirwa abaciye bugufi batahwemye gufatwa nk’inkomamashyi n’abagereerwa mu gihugu cyabo. Ayo matsinda kandi arimo kongera cyane ingufu mu kwisuganya, ayobowe n’Abalideri badashaka kwigaragaza kuko bidakenewe. Uko kwisuganya biri gukorwa imbere mu gihugu no hanze yacyo. Mu gihe kitarambiranye Kagame n’agatsiko ke bashobora kuzaryama bajya gukanguka bagasanga barangije gufatwa mpiri batazi n’uko bibagendekeye.

2.Impamvu ingana ururo ?

Akarengane kagiriwe umusore w’umuhanzi witwa Kizito Mihigo, agafungwa atagira icyaha, kababaje abatagira ingano mu bamukundaga, bituma Uwatinyutse kurenganya umusore muzima nk’uriya afatwa nk’igisimba mu bantu.

Deogratias Mushayidi na we yari umunyarwanda ushyira mu gaciro cyane akaba umwe mu bageragezaga guha FPR-Inkotanyi ishusho ya kimuntu: ntiyayinengaga kuko yayangaga, ahubwo yifuzaga ko abategetsi bayo bahindura ingiro bakareka gukomeza kwijandika mu byaha bikomeye byerekeza igihigu mu rundi rwobo. Yasabye Kagame kunamura icumu aho kumwumva aramufunga. Kumucecekesha no kumukatira igifungo cya burundu byahamije FPR muri ya shusho yayo y’Igikoko kitaranganwa umutima w’imbabazi.

Muri iyi minsi, ukugaraguzwa agati mu buryo buteye isoni n’agahinda biri gukorerwa Diane Shima RWIGARA n’umuryango we byahumuye amaso ya benshi mu benegihugu. Kwica umugabo wagufashije urugamba  nka Asinapol Rwigara, ukamwambura ibye, ukagerekaho kwica urubozo, gucunaguza no kwandagaza umupfakazi n’imfubyi asize , byeretse abake bari bagishidikanya ko Kagame n’Agatsiko ke atari abanegihugu nk’abandi, ko ahubwo ari ABACANCURO bigaruriye u Rwanda , bakaba  nta kindi bagamije uretse gusahura igihugu bishyirira mu mifuka yabo, mu by’ukuri ubuzima bwiza bw’umuturage bikaba bitarigeze kuba gahunda ibashishikaje na buke.

Uguhezwa ishyanga n’ugufungwa kw’Abalideri banyuranye ba Opozisiyo, ukwigira indakoreka n’ukwihambira ku butegetsi bya Kagame, ukwikubira ibyiza byose by’igihugu, KUNENA no GUSUZUGURA UMUTURAGE,(=kumunyara hejuru ! ) ni bimwe mu by’ingenzi bishobora gushora u Rwanda mu marira n’amaganya birenze ibyo amateka yatweretse kugeza ubu.

Abicaje amabuno yombi, abadamaraye mwibwiraga ko mwashyikiriye imaragahinda yanyu…muritonde , ibihe bije birasa ukwabyo. Kurwanira guhirika iyi ngoma y’Umunyagitugu utakigira rutangira byo ngibi byaje, ubanza nta kigishoboye kubihagarika. AKARENGANE kari mu Rwanda karenze igipimo.

3.Hari intsinzi yabaho hatabanje kubaho imirwano ?

Uwifuza gusogongera ku byiza by’intsinzi ariko agashaka kugendera kure imirwano, uwo aba ari ikigwari cyangwa umutesi. Gutsinda bibanzirizwa no kwiyemeza kwirwanaho urwaana.

Revolisiyo nayo ni ubwoko bw’intambara igamije impinduka nziza mu miyoborere y’igihugu no mu mibereho y’abenegihugu. Umwihariko wa Revolisiyo ya rubanda ni uko ari intambara y’abakene kuko idakenera intwaro kirimbuzi zikorerwa mu nganda z’abazungu kandi zihenze cyane. Revolisiyo nta batekenisiye baminuje amashuri ikenera. Icyo Revolisiyo ya rubanda isaba gusa ni amaboko, amaguru, umutwe n’UKWIYEMEZA kutajegajega kw’abaturage bahagurukiye kuyikora. Iyo rubanda yahagurutse Umunyagitugu uwo ariwe wese ahinda imishyitsi.

Nk’uko buri wese abizi, imirwano (lutte/combat) yose ihanganisha nibura amatsinda abiri aharanira inyungu zivuguruzanya. Kumenya neza Umwanzi murwana, ukamenya kumutandukanya n’Umwizerwa mufatanyije urugamba, ni intambwe ikomeye yerekeza ku ntsinzi.

4.Ibyiciro by’abenegihugu bihanganye mu Rwanda ni ibihe ?

Muri iki gihe, buri wese yarangije kubona neza ko mu Rwanda hari ibyiciro bibiri by’abenegihugu bihanganye, kabone n’ubwo abafite inyungu mu kurya imitsi ya rubanda bakomeje kubeshya amahanga bavuga ikibazo cy’U Rwanda uko kitari, bakajya bacyita amazina y’utubyiniriro, mbese mu rwego rwo gutoba amateka y’u Rwanda!

Iki ni igihe rero cyo kumenya neza gutandukanya ibyo byiciro nyakuri bihanganye no kwitegura byuzuye intambara ivuza ubuhuha igiye gushyamiranya ibyo byiciro byombi kugeza kimwe muri byo gitsinzwe ruhenu.

Hari uwaba se atabona neza ko hariho icyiciro kigizwe n’«AGATSIKO K’ABANYAMURENGWE BAGASHIZE » hakaba n’icyiciro cya « RUBANDA IGOOKA »!

5.Abagize « AGATSIKO K’ABANYAMURENGWE BAGASHIZE » wababwirwa ni’iki ?

 

Uwo ni Cyomoro cya Kagame udamaraye mu byo se yambuye rubanda mu gihe bene Rwigara bari kugaraguzwa agati!

Ntabwo bigoye na gato gutandukanya abagize iki cyiciro n’abandi benegihugu kuko nta kibahuza na gito .

« Abanyamurengwe bagashize » ni abakoresha umwanya w’ubutegetsi bicayemo, bakarya utwabo bakagerekaho n’ibyarubanda ».Mu ijambo rimwe ni « ABARYAMITSIYARUBANDA« .

Umuntu wese ufite inzira yo gutungwa n’ibyo yambuye rubanda akoresheje ingufu cyangwa uburiganya, agakira, agakungahara , akanena kandi agasuzugura rubanda….uwo ni Umunyamurengwe wagashize .

Mu yandi magambo,ABANYAMURENGWE BAGASHIZE ni abajura biyita Intore, bakarangwa no kwishongora kandi mu by’ukuri imigenzereze mitindi yabo ibashyira mu mubare w’abakwiye gufatwa nka ba Ruvumwa. Uzababwirwa n’uko biheshereza agaciro mu byakagombye kubatera isoni!  Ni ubuhe bupfura bundi buri mu kwifashisha umwanya waherewe gufasha rubanda noneho ukawukoresha usahura n’ibitakugenewe ?

Dore ingero zigaragara z’Abanyamurengwe bagashize :

(1)Perezida wa Repubulika ubura gutungwa n’umushahara  utubutse ugeretse ku bindi byinshi Leta imugenera ahubwo agakoresha ubutegetsi afite, agasahura n’ibyagenewe gufasha impfubyi, abapfakazi n’ abakene, akigwizaho imitungo, akigurira indege ze bwite,amakonti ye yo muri Banki zo mu mahanga akayuzuzaho amamiliyoni y’amadolari…uwo si umuntu wo kubahwa, ni umujura mu bandi, akwiye gufatwa akabiryozwa.

(2)Minisitiri w’umuherwe : Niba Minisitiri runaka agaragayeho imitungo y’akataraboneka atari yaragaragaje ko afite mbere y’uko yinjizwa muri Guverinoma, uwo ni umubandi, akwiye gufatwa bwangu agasubiza iby’abandi yanyereje.

(3)Undi muyobozi wese uhemberwa kubungabunga inyungu rusange, ubukungu bwose yaronka akananirwa kwerekana inzira zemewe n’amategeko yaburonsemo, ni igisambo kitagomba gukomeza kureebeerwa . Nafatwe asobanure ibye n’ibyarubanda.

(4)Umusilikari cyangwa umupolisi wabaye umuherwe nyuma y’uko yinjiye muri ako kazi, nta handi yaba yarakuye ayo mafaranga uretse kuba yarayibye rubanda. Bene uwo rubanda iramworohera kugira ngo azagire akahe kamaro kandi ?

(5)Uwihayimana (Padiri, Furera, Mameya, Pasitori …) ugaragaweho no kuba umuherwe , nta handi yerekana yaba yarakuye iyo mitungo . Ko Imana akorera idahemba inoti z’amafaranga, ibyamirenge atunze yaba yarabikuye he handi uretse mu kwambura abaturage no kunyereza ibyari bigenewe rubanda rugufi ?

Muri make, « AGATSIKO K’ABANYAMURENGWE BAGASHIZE » kagizwe ahanini n’aba bantu tumaze kwerekana haruguru. Kandi aba bantu bafite IKIBAHUZA gikwiye kumenywa na bose : Baraziranye; bafite uko basangira ibisahurano; buhuzwa nanone no gushyiraho imitwe y’ABACANCURO bahemberwa kubacungira umutekano, kongeera no kurinda imitungo-myibano yabo. Niyo mpamvu barangwa no kwifata nk’ « UMUTWE w’ABAJURA BITWAJE INTWARO ».

Mu by’ukuri nk’uko bishobora kugaragazwa n’ ibaruzamibare, abagize Agatsiko k’ABANYAMURENGWE BAGASHIZE » ntibarenze 1% by’abaturage bose b’u Rwanda. Nyamara nibo bikubira 95% by’umutungo wose w’’igihugu.  Ni ukuvuga ko kuri miliyoni 12 zituye u Rwanda, abafitanye isano n’Agatsiko k’Abanyamurengwe bagashize ntibarenze ibihumbi 120 , ubariyemo abana babo ,abagore babo, n’Imbwa Zabo Ziryana zirinda ibipangu byabo ngo hatagira uwo muri rubanda igooka uhegera.

 

6.RUBANDA IGOOKA igizwe na bande?

RUBANDA IGOOKA ntibisobanura gusa abakeneshejwe kurusha abandi.

RUBANDA IGOOKA igizwe n’abenegihugu bakora bakagooka ariko ibyo baruhiye bikajya gutunga ABANYAMURENGWE BAGASHIZE.

(a)Umuhinzi urima umushike, akabiba, ibyeze bigasarurwa na Koperative z’Abanyamurengwe bagashize kandi abana be bicwa n’inzara.

(b)Umucuruzi ukora ijoro n’amanywa ariko inyungu yose ikaba iy’Agatsiko, (c)Umusilikari cyangwa Umupolisi urara rwantambi arwanira kurengera inyungu z’Abanyaremurengwe bagashize, akiyuha akuya abacungiye umutekano, yagira amahirwe amaraso ye ntamenekere mu kazi agahembwa urusenda ndetse akimwa iminsi y’ikiruhuko yo kujya iwe ngo yite no ku muryango we.

(4) Umwarimu ugoka ngo ararerera igihugu ariko akagororerwa kwimwa ibikoresho n’imfashanyigisho, gusuzugurwa akitwa « Gakweto » no guhembwa inticantikize itamwemerera no kugaburira abo yabyaye.

(5) UMULIDERI wese wiyemeza kwitangira kuvuganira « Rubanda Igooka », kabone n’aho yaba yari asanzwe abarurirwa mu Banyamurengwe bagashize, aba ahinduye urugamba, aba ahindutse umwana wa « rubanda igooka », aba abaye umwe nayo.

Muri make RUBANDA IGOOKA ni bariya baturage banyuyuzwa imitsi. Bamburwa ibyabo, bakirukanwa muri gakondo yabo, bakarandurirwa imyaka, bagasenyerwa amazu hakiyongeraho gucibwa imisoro ihanitse, amahooro y’urucantege n’imisanzu by’urudaca…byose bijya mu mifuka y’Abanyamurengwe bagashize!

Ushyize mu mibare usanga icyiciro cya Rubanda igooka kigizwe n’abenegihugu basaga miliyoni 11 n’ibihumbi 800, ubariyemo n’abana babo. Mu by’ukuri iki cyiciro nicyo gifite ingufu gihabwa n’uko kigizwe n’UMUBARE munini cyane w’abenegihugu.

 

II.NONE SE  KO RUBANDA IGOOKA ARIYO IFITE INGUFU Z’UMABARE MUNINI IRABURA IKI NGO ISUMIRE AGATSIKO K’ABANYAMURENGWE BAGASHIZE BAYIHEJEJE KU NGOYI !?

 

(BIRACYAZA….)

 

Padiri Thomas Nahimana

 

9 thoughts on “Rwanda : REVOLISIYO YA RUBANDA IRATUTUMBA… (Igice cya 1)

  1. Bonjour.
    Je vous saurais gré de publier cet article-reflection sur l’Etat Rwandais a l’heure actuelle. Merci.

    Le Rwanda est-il en voie de devenir ou est-il déjà devenu un Etat Communiste?

    Lorsqu’on regarde de très près ce qui se passe au Rwanda, on se rend compte, sans nécessairement être un politologue chevronné, que le Rwanda de Kagame et de son FPR-Inkotanyi présente, sans se nommer, tous les ingrédients d’un Etat militaro-monarchique communiste à l’instar de la Corée du Nord.
    Examinons ce que plus d’un considèrent comme caractéristiques et pratiques d’un Etat communiste totalitaire.
    Suppression de la propriété privée.
    Kagame et ses acolytes du FPR ont décrété que toutes les terres appartiennent à l’Etat. Alors que la terre a toujours appartenu à ceux qui l’ont défrichée bien avant la constitution de l’Etat. Il s’agit donc là d’une spoliation pure et simple.
    Les propriétés privées autres que la terre ne sont pas épargnées. Ou bien l’Etat (Kagame et son FPR) se les approprient (cas UTC du nommé Tribert Rujugiro), ou tout simplement les détruit (cas de l’hôtel Top Tower de Thaddée Musoni et de l’hôtel du feu Assinapol Rwigara), pour ne citer que les plus connus.
    Mise sous tutelle des moyens de production.
    Les paysans, sur leurs terres, obligés de payer un impôt de location à l’Etat qui en est le propriétaire de facto, n’ont pas le droit de cultiver ce qu’ils veulent. L’Etat les force à mettre en commun les terres et cultiver une denrée unique qui ne correspond pas du tout à leurs besoins alimentaires traditionnels. De cette façon le paysan est empêché de produire ses moyens de subsistance, ce qui entraine sans coup férir une paupérisation et une malnutrition, source de la famine rampante dont souffre toute la population rurale.
    Collectivisation des circuits de distribution.
    Une fois que le paysan a produit les denrées obligatoires, il doit les acheminer avec interdiction d’y toucher sous peine d’une forte amende, vers une coopérative d’achat gérée par les émissaires de Kagame et son parti FPR-Inkotanyi, qui à leur tour sont chargés d’écouler le produit. Le tarif y est fixé par eux. Si par aventure le paysan décide d’en acheter un peu pour sa propre consommation, il paie au kilo le quadruple du prix que les autorités lui ont donné à l’achat.
    Suppression de l’économie de marché.
    2
    La population rurale ne peut rien vendre sans l’autorisation des responsables du FPR. Même les petits marchands des rues dans la ville de Kigali (Abazunguzayi) sont pourchassés et jetés dans des établissements dits de redressement. Les commerçants eux-mêmes sont embrigadés et ne fonctionnent que dans la mesure où ils paient allégeance au FPR. En réalité, toute l’économie du pays a été monopolisée par Kagame et son parti dans un système de compagnies sous la coupe totale du régime, tels Crystal ventures, Inyange Industries… et bien d’autres.
    Mise en place d’un parti unique.
    En fait, le FPR est le point central de tout le système que Kagame contrôle dans son entièreté. Ce parti ou Kagame est le noyau autour duquel gravitent tous les dirigeants comme les planètes tournent autour du Soleil. Leur leitmotiv premier est l’oppression du peuple Rwandais dans tous les domaines. Et ce parti unique ou parti-Etat tient au pouvoir comme une sangsue tient au tronc d’un arbre. Tout ce qui semble menacer son pouvoir, il doit l’écraser sans ménagement (cas Rwisereka, Mushayidi Deo, Ingabire Victoire, Kizito Mihigo, Diane Rwigara… et bien d’autres). Il sait que le peuple ne l’aime pas parce qu’il lui a tout enlevé. Pourtant, il prétend dans tous ses discours officiels qu’il a apporté la Démocratie au pays, mais au fond il a supprimé toutes les prérogatives d’un Etat Démocratique : la Constitution est allègrement manipulée ; des élections libres n’existent pas (cas du Président Kagame élu a 99% des voix) ; la liberté d’expression et d’association est inconnue (cas des prisonniers politiques Mushayidi-Ingabire-Diane) ; la liberté de religion semble elle aussi traverser une période de grande tempête. OUI ! des évêques catholiques ont été tués avec beaucoup d’autres religieux nationaux et étrangers ; les directions des églises protestantes sont divisées et mises au pas. Quant aux musulmans, ils se voient accusés de propagation du terrorisme (cas de l’Imam Muhammad Mugemangango abattu par la Police, et 44 musulmans supposés être ses fidèles, emprisonnés).
    Le corollaire de tout cela, c’est la coercition des consciences, le harassement des églises… et in fine peut-être, la suppression totale de la liberté de religion.
    Culte de la Personnalité.
    Le chef du FPR, Kagame est appelé « Afande »ou Chef Suprême ayant la haute main sur tous les secteurs de l’Etat. Il n’y a pas d’Institutions fortes mais un homme fort ! Outre qu’il se considère comme le grand libérateur de la nation,
    3
    il est l’homme dont la seule volonté sert de règle. C’est un Dictateur dans la lignée des Staline, Ceausescu ou aujourd’hui Kim Jong- un. Autrement dit, le Parlement, c’est lui ; la Justice, c’est encore lui ; les finances et les biens de l’Etat, l’armée et la police, tout cela lui appartient.
    Violation massive des droits de la personne humaine.
    Elle est représentée par des séquestrations, des tortures, des disparitions, des emprisonnements arbitraires, des lois liberticides utilisant abusivement la loi sur l’ « idéologie du génocide », et enfin des exécutions extra-judiciaires destinées à créer une atmosphère de peur et de musèlement total du peuple.
    Quel est dans tout cela l’intérêt du peuple Rwandais ?
    L’établissement d’un Etat Communiste au Rwanda n’est pas du tout dans l’intérêt du peuple Rwandais. Traditionnellement, le Rwandais vit dans son lopin de terre entouré de sa bananeraie et de toutes ses terres. Il n’a jamais souhaité habiter dans une agglomération villageoise. Ses terres sont sa propriété dont il tire toute sa subsistance pour lui-même et sa famille. Il travaille dur mais il est fier de tirer son vivre du labeur de ses mains. Si de surcroit il élève quelques bétails qui ajoutent une plus-value à ses autres sources de revenue, il se sentira un homme heureux et prospère. Tant il est amoureux de son autonomie que la formule de « Kwishyira-Ukizana » (l’avoir et l’être) répond bien à son ambition première et originale d’indépendance économique et morale.
    Vous l’embrigadez de force dans un système Communiste qui ne rencontre pas du tout les aspirations profondes de son âme Rwandaise. Alors, vous l’aurez tué en lui enlevant ce qu’il a coutume d’appeler « Umuco » et mettant à la place ce qu’il a toujours honni et tenu à l’écart comme interdit « Kirazira ».
    En bref,
    Il s’agit de voir comment résister à ce régime qui tente de nous annihiler dans un système constricteur qui ne profite qu’aux seuls agents de Kagame et son FPR. Ah ! Les malins ! Ils camouflent tout. Ils ne cessent de prétendre mener une politique démocratique tenant compte à tout moment des aspirations du peuple. Autant dire qu’ils agissent comme un loup qui se couvre de peau de mouton pour mieux se camoufler et lentement dévorer l’ensemble du troupeau d’innocentes brebis. Mais il se trompe.
    4
    Le Rwandais aime généralement l’honnêteté, hait le mensonge et sait que la vérité rend libre. Il admire les gens intègres (Indakemwa) et apprécie toujours des chefs qui gouvernent avec justice et transparence. Il abhorre les intrigues et les manigances. Il méprise les voleurs et les corrompus. Il vénère l’homme correct qu’il appelle « Imfura » à l’instar de l’honnête homme (Inyangamugayo) que tout le monde tient en haute estime. Il adore les valeurs familiales de respect, de stabilité, de solidarité et de sens profond du bien commun qu’il considère comme des trésors.
    Que faire en face de toute cette oppression?
    Il faut créer des brigades de défense et de résistance.
    Attendu que le Parlement Européen, le 2 avril 2009, a condamné le Totalitarisme et ses violations massives des droits de l’homme, il faudrait alerter tous les pays libres de l’Union européenne et de tout le monde libre de condamner ouvertement le régime de KAGAME et de son FPR-Inkotanyi qui malicieusement prétend gouverner démocratiquement le peuple rwandais. En fait il apparait clairement qu’il s’agit d’un Etat militaro-monarchique communiste qui se camoufle sous des dehors d’un état de droit fantomatique. Tant et si bien qu’il ne cesse de violer sans merci les droits élémentaires de ses citoyens. C’est un Etat totalitaire, violent et sanguinaire qui exécute ses citoyens, emprisonne ses opposants et poursuit en exil ses dissidents pour les y liquider.
    Ce que les partis politiques d’opposition Rwandaise et les Sociétés Civiles de défense des droits de l’homme devraient demander aux Etats libres, c’est de stopper les aides au Gouvernement de Kigali par ce que non utilisées à bonne fin, mais au contraire gaspillées dans des dépenses de prestige (cas de Kigali Convention Centre et autres bâtiments du genre) ; d’arrêter toute coopération tant économique, diplomatique que militaire avec l’Etat de Kagame, sous peine de se rendre complices de tous ses méfaits. Car, en fin de compte, si la Communauté Internationale souhaite un Monde globalement meilleur, l’évidence nous apprend qu’un peuple opprimé ne peut jamais prospérer.

    Dr A. Gasarasi 2017.11.11

  2. Padiri, ur’umuhanuzi kabisa! Abanyarwanda bakomeje kugutega amatwi, bakwibohora bwangu iriya ngoyi ibaboshye. Imana ikongerere imigisha.

  3. Yewe ga Cyomoro cya Kagame ka Rutagambwa wa Kanjogera. Ndabona rwose anezerewe, ariko igihe kurageze ngo abe nka bene Sadamu cg bene Kadafi. Aha Iso yahemukiye n’abamukamiye, tuzareba aho muzerekera

  4. Umubare munini burya byaterwaga n’ibinyoma hamwe ‘iterabwoba ariko ubu ikigaragara cyo ni uko bagiye guhaguruka bakemera gupfa ariko bashakaga kwirwanaho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.