ISHEMA PARTY: Nous ne voulons pas la guerre , nous préférons « rassembler pour moderniser le Rwanda »..

logo
Déclaration suite à la grève de Nairobi

NOUS NE VOULONS PAS LA GUERRE, NOUS PRÉFERONS « RASSEMBLER POUR MODERNISER LE RWANDA ».

1. Si, en date du 1er Octobre 1990, des réfugiés rwandais ont décidé de prendre les armes en vue de reconquérir leur « droit de retourner et vivre librement dans leur mère patrie », tout en étant conscients que cette guerre risquait de faucher plus d’un million de vies humaines, c’est parce que les leaders du Front Patriotique Rwandais (FPR-INKOTANYI) estimaient que le « droit au retour au pays » méritait autant de sacrifices.

2. De même, en refusant illégalement ce « droit de retour au pays » à des milliers d’autres citoyens en exil et, en particulier, en débarquant du vol KQ 0445 de Kenya Airways (Nairobi-Kigali) de ce 23 Novembre 2016 les leaders du Parti ISHEMA et son candidat aux élections présidentielles de 2017, l’Abbé Thomas NAHIMANA, le gouvernement du FPR expose le Rwanda, une fois de plus, au risque de la guerre civile si les victimes d’hier et d’aujourd’hui venaient à décider de recourir eux-aussi aux armes pour défendre leur droit, et cette guerre serait de toute légitimité.

3. Cependant, nous, ABATARIPFANA ( les Intrépides) du Parti ISHEMA, malgré les diverses provocations du FPR, nous restons attachés à notre ligne politique et idéologique: nous ne voulons pas la guerre, nous préférons des solutions négociées par la voie du dialogue et autres moyens pacifiques.

4. Le peuple rwandais a déjà donné trop de sacrifices, il est fatigué d’être exploité au profit d’intérêts égoistes d’individus et des cliques (Udutsiko) au pouvoir sans limite, sans moralité, sans règle, ni loi.

5. En révisant la Constitution de 2003 avec l’objectif manifeste d’introniser un dictateur à vie; en fermant l’espace politique et en le plaçant sous le contrôle exclusif du seul parti au pouvoir (FPR) ; en pratiquant l’exclusion systématique des ressortissants de l’ethnie majoritaire de tous les sphères importants de prise de décision ( l’armée, économie, finance…); en distillant insidieusement le venin de la ségrégation ethnique dans l’esprit de la jeunesse; en criminalisant injustement tous les opposants les accusant de crimes inventés de toutes pieces pour les discréditer … le FPR DIVISE sciemment et continuellement le peuple rwandais pour mieux le manipuler, SAPE donc lui-même les efforts de réconciliation du peuple rwandais et met ainsi en danger les acquis de ses 22 ans de règne sans partage.

6. Nous ne voulons plus d’un dictateur comme Président. Le peuple rwandais a besoin d’un gouvernement élu par le peuple et non plus un Dictateur nommé d’avance par le FPR au terme de simulacres électorales d’un autre âge.

7. L’Unité du peuple rwandais reste, à nos yeux, la cause suprême qui mérite tous les sacrifices. Force est toutefois de reconnaître que cette unité ne saura jamais être l’œuvre exclusive d’un seul homme, d’une seule ethnie, d’une seule région, ni d’un parti politique unique, fût-il le FPR-Inkotanyi.

8. A l’approche des élections présidentielles de 2017, nous invitons le peuple rwandais à garder son sang-froid et à résister à tout acte de provocation de la part du FPR. Nous ne voulons pas la guerre, nous voulons donner notre contribution au rassemblement des forces vives de la nation en vue de construire ensemble un Rwanda moderne qui garantit à tous ses citoyens « l’égalité de chances ».

Pour tous ces motifs, nous déclarons et portons à la connaissance du peuple rwandais et de la communauté internationale ce qui suit:

1. Nous mettons fin à la grève entamée dans l’espace international de l’aéroport de Nairobi depuis le 23 Novembre 2016 et destinée à contester la négation flagrante, illégale et illégitime de notre « droit au retour » au Rwanda.

2. Nous réaffirmons notre ferme volonté de rentrer dans notre patrie pour y enregistrer notre parti ISHEMA et participer aux élections présidentielles de 2017 et parlementaires de 2018.

3. Nous nous engageons à faire tout ce qui est possible pour retourner au Rwanda à la date du 28 janvier 2017, au plus tard.

4. Nous appelons de nos vœux un RASSEMBLEMENT plus large de tous “les révolutionnaires” déterminés à hâter, par leur engagement et leurs actions concrètes, l’avènement d’un régime plus juste et plus démocratique au Rwanda.

5. Nous demandons au gouvernement rwandais de respecter scrupuleusement les droits et libertés des citoyens garantis par la Constitution de 2003, à ouvrir l’espace politique pour permettre aux partis politiques d’opposition de se constituer et d’opérer en toute liberté, à libérer sans délais tous les prisonniers politiques et à organiser des élections nationales libres et transparentes en 2017 et 2018.

6. Nous demandons à la communauté internationale de cesser toute complaisance en présence du régime dictatorial du FPR qui bafoue impunément les droits et libertés de citoyens rwandais et de soutenir les efforts de mise sur pied d’une opposition responsable, ouverte et constructive.

Vive la République,

Que vive l’unité du peuple rwandais.

Fait à Paris, ce 28 Novembre 2016

Abbé Thomas NAHIMANA,

Leader du Parti ISHEMA

Candidat aux élections présidentielles de 2017.

In POLITICS  

245 Responses to ISHEMA PARTY: Nous ne voulons pas la guerre , nous préférons « rassembler pour moderniser le Rwanda »..

  1. whoah this weblog is great i love reading your posts.
    Stay up the good work! You understand, a lot of
    individuals are hunting round for this info, you could aid them greatly.

  2. It’s going to be finish of mine day, but before finish I am
    reading this wonderful post to increase my knowledge.

  3. No need to break in these lace frontal https://www.youtube.com/watch?v=ny8rUpI_98I. They may be so wonderful, It doesn’t get a great deal greater than that.

  4. I was wondering if you ever considered changing the structure of your site?
    Its very well written; I love what youve got to
    say. But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it
    better. Youve got an awful lot of text for only having 1 or 2 pictures.
    Maybe you could space it out better?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.